Le matériel pour la Sculpture Miroir

De quoi avez-vous besoin pour nous rejoindre ?

De rien en dehors de votre bonne volonté, … au début !

Car votre enseignant a le matériel d’initiation nécessaire pour sculpter la pierre. Au bout de quelques séances, il sera nécessaire que vous ayez votre propre matériel, comme pour toute autre activité personnelle.

La massette

En général, les adultes utilisent une massette tronconique (ou massette portugaise) de 400 grammes et les plus jeunes une massette de 300 grammes. Cette massette permet des frappes régulières, précises, égales, pour correspondre au mieux avec votre objectif et sans fatigue.

Cette massette n’est pas remplaçable par un marteau traditionnel qui dévierait la trajectoire de la « pointe » (« poinçon » ou « broche ») et ferait varier l’intensité des coups ne vous permettant pas de concrétiser vos intentions. Il faudrait serrer le manche du marteau pour éviter au marteau de tourner dans la main ce qui générerait aussi des tensions inévitables dans toute la chaîne ostéo-articulaire du bras.

Donc … massette portugaise tronconique.

Les pointes

On appelle ces outils des « poinçons », les fournisseurs les nomment des « broches ». Elles sont en acier trempé forgé de haute résistance. Parfois en acier cémenté, c’est à dire enrichi en carbone pour une plus grande dureté donc durée de vie de la pointe. Si vous avez une pointe en acier normal, pas d’inquiétude, il suffira de l’affûter un peu plus souvent avec une meule.

Demandez à votre enseignant l’adresse d’un fournisseur sérieux.

  • On commence souvent par dégrossir avec une pointe de 12mm de diamètre, onde choc large, éclat large, angle obtus.
  • On continue l’affinement de la pierre avec une pointe de 10mm, plus précise, angle aigu, onde de choc plus étroite, éclats plus petits, meilleure pénétration dans la pierre.
  • On fignole les petits travaux de précision avec une pointe de 8mm. 

 

Poinçons longs bruts

Poinçons avec antirouille

 

Pour les zones d’accès difficile, comme par exemple pour aller creuser le centre de la pierre en passant par une « lumière » (petit trou) , il vous faudra une pointe plus longue et plus fine. Votre enseignant en a sûrement une dans son atelier, cela ne vous servira que très rarement. Non trouvables dans le commerce, il faut les bricoler.

 

La massette comme les 3 pointes (8, 10, et 12mm de longueur 22cm en général) vous sont prêtées par votre enseignant pour les premières séances. Rapidement, vous verrez qu’il est important d’avoir son propre matériel.

Râpes, rifloirs, gouges et papier de verre

Rifloirs

 

 

Pour lisser, on procède souvent en deux ou trois étapes. On utilise d’abord une râpe, plutôt grosse voire grossière, et des rifloirs (des petits outils longs et fins, de formes et de courbes différentes) pour passer partout et épouser les profils de la pierre.

 

Gouges

 

Pour sculpter en très grande finesse, on utilise des gouges, qui génèrent des reliefs particuliers.

 

 

Pour « polisher » la sculpture, la lisser parfaitement, on peut finir par utiliser du papier de verre.

Créativité = Liberté = Autonomie

Vous l’aurez compris, il y a toutes sortes d’outils pour sculpter la pierre calcaire jusqu’à sa finition, mais le gros du travail (90%) ce sont la massette portugaise et les 3 pointes de 12, 10 et 8mm que vous utiliserez. Donc le mieux est que vous vous les procuriez assez tôt. L’ensemble vous coûtera une cinquantaine d’euros et vous durera toute la vie.

Je vous souhaite « Bonne sculpture et beaucoup de plaisir ». A bientôt !

Pour trouver un atelier et un enseignant, … c’est par ici !

Jean-Michel

Jean-Michel a commencé la sculpture-miroir avec Michèle Guillain début 2017. De pierre en pierre jusqu'en 2023 où il a suivi le stage de formation de Michèle pour pouvoir enseigner à son tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 20 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.